Saimiri du Pérou

Saimiri du Pérou

saimiri


Qui est-il ?

C’est un petit singe arboricole d’Amérique du Sud (Brésil, Bolivie Pérou), d’environ 800 g. Reconnaissable aisément par la couleur jaune olive de sa fourrure et aussi par le masque blanc qui lui a parfois valu le peu reluisant nom de « singe à tête de mort ».
On l’appelle aussi singe écureuil en raison de son agilité dans les arbres et de son déplacement rapide à quatre pattes. Mâles et femelles se ressemblent, même si ce dernier possède des canines longues et effilées et un poids légèrement supérieur sauf lors de la reproduction où il peut prendre en quelques semaines 30% de poids en plus ! Les saïmiris ont un régime frugivore et insectivore. Ils possèdent un répertoire vocal et comportemental très riche. 26 sons exprimant autant de comportements sont connus à ce jour.
Au Parc de la Bourbansais, nous hébergeons la sous-espèce du Pérou.

Comment fait-il ?

Ce singe est grégaire (il vit en bandes de 45 à 75 individus).
Les femelles sont dites philopatriques, (elles restent dans le groupe d’origine) et ce sont les mâles qui partent établir temporairement des groupes de jeunes mâles célibataires. Une hiérarchie est établie entre les mâles par l’intermédiaire de postures et simulations mais ce sont toujours les femelles qui sont dominantes et plus agressives, les laissant en périphérie du groupe. Le fait d’être en groupe permet un meilleur repérage des zones d’alimentation et une surveillance mutuelle face aux prédateurs comme les grands rapaces.

La période de reproduction est synchronisée chez les femelles et dure 3 mois. Après une gestation de 5 à 6 mois, ce qui est relativement long, le petit nait bien formé et sera porté au départ par la mère puis par d’autres femelles non gestantes.

Voyageons un peu…

La république du Pérou, est le troisième plus grand pays d’Amérique du Sud par sa superficie. Pays du célèbre Empire Inca, il fut colonisé par les espagnol en 1532 et devint indépendant en 1821.

Doté de ressources naturelles exceptionnelles, le Pérou est l’un des dix-sept pays caractérisés par une forte diversité biologique. Il compte 84 des 117 zones naturelles existantes au monde et, de ce fait, possède des milliers d’espèces endémiques (parmi lesquelles 118 types uniques d’oiseaux, 113 espèces de reptiles et 60 variétés différentes de mammifères). Du fait de la diversité climatique et topographique, il existe au Pérou une faune et une flore variées. Sur les hauteurs, les lamas côtoient les alpagas et les vigognes.

On peut distinguer 3 grandes zones naturelles : la « costa » (côte) bordée par l’Océan Pacifique, 60 % de population, 10 % de superficie ; la « sierra » (montagne) 30 % de population, 30 % de superficie ; la « selva » (forêt d’Amazonie péruvienne) 10 % de population, 60 % de superficie.

Enfin Le Pérou, est sujet aux tremblements de terre. Les inondations et glissements de terrain sont dus au phénomène El Niño. Il existe une activité volcanique dans la zone volcanique centrale des Andes située au sud du pays.

Ordre : Primates
Famille : Cebidae

Saimiri du Pérou

Où vit-il ?

Les saïmiris vivent dans les forêts pluviales , les forêts de bord de rivières voire certaines zones inondables.
Ils utilisent touts les niveaux de la forêt mais préfèrent néanmoins la strate juste en dessous de la cime des arbres : la canopée inférieure à 30-40 mètres du sol. En Bolivie et au Brésil où vivent Saimiri boliviensis boliviensis comme au Pérou où vit Saimiri boliviensis peruviensis, ces animaux vivent plutôt dans les zones et réserves protégées. Actuellement l’espèce est assez commune dans ces zones.

Quizz


De quelle famille de primates sont les saimiris et capucins ?
REPONSE-BA. Cébidés
B. Cercopithecidés
C. Simpsons

Réservez en ligne et économisez sur vos billets d’entrée !

Réserver →

Parc zoologique & Château de la Bourbansais

Parc zoologique & Château de la Bourbansais
La Bourbansais
35720 | Pleugueneuc | Bretagne | France

Tél : 02 99 69 40 07
Fax : 02 99 69 49 65
Email : contact@labourbansais.com

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :

logo-footer