Le gelada

Le gelada

gelada


Qui est-il ?

Les géladas sont uniques en leur genre. Proches des babouins, ils n’en forment pas moins un groupe à part.
Mâles et femelles possèdent un plastron de couleur rouge mais seuls les mâles possèdent une fourrure très abondante sur le crâne.
Les canines, énormes chez les mâles ne leurs sont d’aucune utilité pour se nourrir. C’est leurs doigts extrêmement précis qui leur permettent de trier les brins d’herbes un à un. Canines et plastron sont en réalité des attributs très utiles pour avertir ou séduire un partenaire.

L’Ethiopie

L’Ethiopie est située dans la corne de l’Afrique, elle est grande comme deux fois la France. C’est un des berceaux de l’humanité et une des plus anciennes civilisations africaines avec l’Egypte.
Le climat est chaud dans les plaines mais tempéré sur le haut plateau central. Les sécheresses des dernières années ont dévasté l’agriculture de certaines régions, conduisant les populations à la malnutrition et à la famine. 90 % de la population travaille dans le secteur agricole notamment dans la culture vivrière et le café (le fameux Moka) à l’export.
Le pays possède des parcs nationaux dont le fameux Semien Mountain National Park où sont protégés les géladas ainsi que d’autres espèces endémiques (ne vivant qu’en Ethiopie) et très menacées (200 spécimens) dont le mouflon d’Abyssinie, (Capra wallie) et le loup d’Abyssinie, (Canis simensis).
Le Kniphofia, plante des hauts plateaux pigmente le paysage avec de jolies hampes florales orange ou jaune. Admirez-le dans le parc dès juin.

Que fait-il ?

Sur les hauts plateaux jusqu’à 3500 m d’altitude il arpente, en bandes, les prairies à la recherche de graminées, racines, herbes et graines, il est herbivore. Actuellement, la menace majeure qui pèse sur lui est la compétition pour les alpages avec les éleveurs de bétail qui l’oblige à monter toujours plus haut pour se nourrir.

Les bandes de plusieurs dizaines ou centaines d’individus sont en fait des rassemblements de familles composées de 4 ou 5 femelles, d’un mâle et de jeunes. Les jeunes mâles adultes ainsi que les vieux mâles qui auront été exclus par les femelles (hé oui !… ce sont elles les vraies meneuses) formeront des petites unités périphériques.

Reproduction ?

Si un seul mâle assure la reproduction, cela ne dure qu’un temps… Et ce n’est pas la puissance des prétendants regroupés en « bachelor groups » c’est à dire en groupes de célibataires, qui précipite la chute du mâle reproducteur mais bel et bien la décision des femelles de choisir un nouveau « roi ». Le mâle évincé, s’il accepte la décision, se verra alors confié pour ses vieux jours un rôle de « grand frère » en perdant au passage quelques privilèges comme les épouillages et autres toilettes soignées, réservés maintenant à son ancien rival…

Ordre : Primates
Genre : Theropithecus
Longévité : 30 ans
Taille : 15 kg (F) – 25 kg (M)
Gestation : De 5 à 6 mois

EHIOPIE

Observation


Quel est le bon dessin du plastron rouge du gélada ?
gelada-01
REPONSE-CLe plastron rouge en forme de sablier est l’équivalent chez les Géladas de la protubérance rouge sur les fesses des babouins. Chez la femelle il s’agit d’un indicateur de cycle.
Pourquoi sur la poitrine et pas sur les fesses comme les babouins ? Parce que les Géladas sont presque toujours assis sur le postérieur pour brouter, et le message ne serait pas visible !

Réservez en ligne et économisez sur vos billets d’entrée !

Réserver →

Parc zoologique & Château de la Bourbansais

Parc zoologique & Château de la Bourbansais
La Bourbansais
35720 | Pleugueneuc | Bretagne | France

Tél : 02 99 69 40 07
Fax : 02 99 69 49 65
Email : contact@labourbansais.com

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :

logo-footer